Aidez-nous à rendre nos banques plus transparentes!

Aidez-nous à rendre nos banques plus transparentes!

Aidez-nous à rendre nos banques plus transparentes!

Négociations décisives cet après-midi (27 février 2013) sur la Directive CRDIV (régulation financière)

Le Parlement européen a proposé un court amendement législatif sur la transparence, qui oblige les banques à publier les profits générés, les taxes payées,  et les aides publiques obtenues  dans chacun des pays où elles sont actives. Une telle exigence de transparence devrait logiquement s'imposer à l'ensemble des secteurs, et tout particulièrement aux banques, compte tenu du rôle central qu'elles jouent dans l'économie, mais également en raison des aides publiques massives dont elles ont bénéficié aux dépens des contribuables européens.  De plus, cette mesure est totalement en accord, non seulement,  avec les récentes déclarations faites au G20 et au G8 sur une fiscalité des entreprises plus juste, mais également avec le rapport récent de l'OCDE sur la manière dont les entreprises réduisent leur base imposable et manipulent leurs comptes afin de minimiser leurs taxes.    

Mais vous, ministres des Finances de l'UE, vous vous opposez à cette demande. Dans le cadre des négociations actuelles, vos représentants rejettent avec entêtement cette exigence de transparence minimale. Les banques qui opèrent dans votre pays auraient-elle quelque chose à cacher? Auriez-vous peur du débat public qui pourrait surgir de cette transparence accrue? Comme le souligne le quotidien britannique

Financial Times:   

"Comme toutes les multinationales, les banques vivent dans un environnement dans lequel une planification fiscale subtile peut en toute légalité réduire la fiscalité en s'appuyant sur les failles et les différences entre les règles nationales. Mettre fin à l'opacité de ces activités clarifierait si l'intérêt public nécessiterait un changement des règles".

Ainsi chers ministres des Finances, si vous désirez parler au nom du citoyen que je suis, je vous encourage vivement à abandonner votre opposition à la transparence bancaire vis-à-vis du contribuable européen. A défaut, je devrai conclure que, malgré votre discours à l'encontre de l'évasion fiscale, lorsqu'arrive le moment décisif, les dirigeants de banques continuent à bénéficier de votre  protection. 

Signez la pétition Avaaz! http://www.avaaz.org/en/bankers_pay_your_fair_share/?fp

Envoyez une lettre à tous les Ministres des Finances de l'UE! http://transparent-banks.eu/fr/ 

Close