Banko! Découvrez qui se cache derrière votre banque...

Banko! Découvrez qui se cache derrière votre banque...

Banko! Découvrez qui se cache derrière votre banque…

Mercredi  24  avril 2013 

"Banko!": le nouveau jeu à gratter qui dégomme le secteur financier!

Le 24 avril 2013 j'ai lancé "Banko": le premier jeu à gratter qui "dégomme" le secteur financier (dans le cadre des 7 péchés capitaux des banques)! Plus sérieusement, cette initiative vise à informer les citoyens sur le poids démesuré des grands établissements bancaires étrangers en Belgique, les effets pervers qui en découlent, et les solutions pour y remédier.

 A l'issue du grattage du premier billet, je me suis exprimé:

 "Une large part du secteur bancaire belge est aujourd'hui dominée par cinq grandes banques étrangères, dont quatre d'entre elles ( BNP Paribas, ING, Deutsche Bank, et Crédit Agricole Group) sont identifiées par les régulateurs financiers comme 'systémiques'. L'ampleur et la nature de leurs activités posent en effet un risque pour la stabilité de notre secteur financier et l'ensemble de notre économie. Parmi les effets pervers liés à l'internationalisation accrue du système bancaire belge, il faut noter en particulier l'accroissement des risques de contagion transfrontalière, de transferts massifs de liquidités depuis les filiales et succursales établies en Belgique vers leur maison-mère, ou encore d'utilisation des dépôts des épargnants belges à des fins spéculatives. A cela s'ajoute les problèmes liés au transfert des centres de décision vers l'étranger et  à l'affaiblissement de la supervision exercée au niveau national. 

La mise en lumière de ces effets pervers rend compte de manière encore plus évidente de la nécessité d'instaurer au plus vite une Union bancaire. L'établissement d'une supervision intégrée des banques européennes, mais également d’un fonds européen de garantie des dépôts est dans l'intérêt de la Belgique. En complément de ces dispositions européennes, il serait nécessaire au niveau belge de renforcer les limites relatives aux expositions intragroupes, d'imposer une traçabilité de l'épargne collectée, d'imposer la commercialisation d'un livret d'épargne vert, de promouvoir une 'désintermédiation' de l'activité financière et, enfin, d'encourager la réémergence de banques publiques et coopératives".

 Découvrez qui se cache derrière votre banque!

Retrouvez également le document qui accompagne Banko! et met en lumière le poids des banques étrangères actives en Belgique: Le poids des banques étrangères en Belgique

Découvrez également la chronique de Philippe Meyer, France Culture, suite au lancement de Banko!

Close