Contre les excès de la Finance

La Libre Belgique, 04.07. 2012

Limiter les bonus des banquiers. Cette bataille Philippe Lamberts l’a menée avec détermination comme beaucoup d’autres depuis qu’il a été élu député européen en 2009. Pour lui, c’est l’un des symptômes de la crise à évacuer. Un cliché? Peut-être. Ce n’est en tous cas pas du chiqué. Cette conviction d’une finance plus éthique, il l’a dans les tripes. De la période de plus de 20 ans où il a travaillé chez IBM comme ingénieur civil, il a gardé cette « haine de la cupidité à court terme de l’actionnaire ». « J’ai vécu de l’intérieur la financiarisation de l’économie », raconte-t-il. D’où sa volonté de mettre fin à cette spirale où l’être humain travaille pour l’économie qui elle-même est au service de la finance.

2012 04 07_La Libre Belgique_ Contre les excès de la finance

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions au sujet de « Contre les excès de la Finance »

  1. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre action grâce à cet article. Je ne peux que vous encourager à continuer! Il est temps de (re)mettre des règles, de l’éthique et de la justice dans le monde de la Finance, plutôt que s’applatir devant les marchés comme l’Europe le fait maintenant. Courage, je vous soutiens!

    R. Pasteger

    • Cher R. Pasteger

      Merci beaucoup pour votre soutien! La route est encore longue mais ce n’est pas la motivation qui nous manque. N’hésitez pas à me contacter à l’avenir sur des questions particulières et à suivre l’évolution des dossiers actuels sur ce site…

      Philippe Lamberts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>