Focus aveugle sur l'austérité: une autre opportunité manquée pour l'économie européenne

Focus aveugle sur l'austérité: une autre opportunité manquée pour l'économie européenne

Focus aveugle sur l’austérité: une autre opportunité manquée pour l’économie européenne

La Commission Européenne a présenté hier son premier "Examen annuel de la croissance" pour lancer le "Semestre Européen", qui fait partie de la nouvelle architecture de la gouvernance économique européenne. Les eurodéputés Verts ont critiqué les recommandations de la Commission, qui se focalisent trop étroitement sur les mesures d'austérité et ne proposent pas des mesures pour la reprise économique.

Je me suis exprimé sur le sujet:

"Alors que le Semestre Européen et l' Examen annuel de la croissance sont présentés comme des instruments nouveaux, l'analyse économique qui leur est sous-jacente reste inchangée. La Commission européenne continue à se focaliser de manière aveugle sur l'austérité comme réponse à tous les maux économiques de l'Europe et ressort les mêmes vieilles recettes néolibérales. Cet angle d'approche a clairement montré ses limites dans le passé et pourtant la Commission veut que les Etats Membres persistent, et même intensifient les mesures d'austérité, ignorant les impacts négatifs en terme d'emploi, de salaires et de bien-être, ainsi que pour d'autres aspects macroéconomiques. L'ensemble du paquet est totalement anti-social et anti-environnemental.

La Commission ignore également qu'assurer des finances publiques soutenables ne passe pas uniquement par une gestion appropriée et efficace des dépenses, mais aussi par des revenus adéquats et socialement justes. Sans surprises, aucun appel n'est lancé par la Commission pour la mise en place d'une transaction sur les taxes financières ou sur l'énergie, ni pour assurer une juste contribution des compagnies ou lutter contre la fraude fiscale. Le document ignore aussi complètement l'impact économique de taux d'intérêt punitifs associés aux prêts accordés aux Etats Membres, dont certains pourront difficilement en supporter le coût.

En se focalisant sur des mesures spécifiques pour les Etats Membres, la Commission manque de proposer des recommandations sur la façon dont une gouvernance économique plus forte au niveau européen pourrait contribuer à renforcer l'économie de toute l'Union. En clair, encore une opportunité manquée pour la Commission européenne."

Source de l'image: http://www.h2euro.org/wp-content/uploads/2009/10/1606910-European-Commission-0.jpg

Bureau de Philippe Lamberts

[issuu width=420 height=297 backgroundColor=%23222222 documentId=111014160056-924306511ac640708798d4a4c4e3ee47 name=comm_final username=lamberts.team tag=lamberts unit=px id=bbb690ad-f222-2a29-c5e9-d63524e82491 v=2]

Articles similaires

Close