Garanties d'Etat et distortion de concurrence : un sujet technique mais central

Garanties d’Etat et distortion de concurrence : un sujet technique mais central

Dans cet article, vous pouvez visionner un échange de vue entre Philippe et Joaquín Almunia, Commissaire européen chargé de la concurrence. Celui-ci s'est déroulé mardi 22 juin, dans le cadre d'une audition organisée par la commission parlementaire des affaires économiques et monétaires (ECON).

Le fonctionnement du marché intérieur européen repose sur des principes simples, tels que la liberté de circulation des marchandises, mais sur des règles complexes. Les parlementaires européens, les représentants des Etats membres et les membres de la Commission européenne négocient constamment l'évolution de ces règles.

Dans cet échange, qui illustre bien la complexité mais aussi le caractère central des thèmes abordés en Commission parlementaire ECON, Philippe choisit d'aborder notamment la question des garanties d'Etat. Le point de vue de J. Almunia sur ce genre de dossiers est très important, puisque c'est la Commission européenne qui est seule chargée de proposer de nouveaux textes législatifs européens.

Bureau de Philippe Lamberts

Articles similaires

Close