Grande Synthe, tristesse et révolte

Grande Synthe, tristesse et révolte

Grande Synthe, tristesse et révolte

Hier le camp de réfugié de Grande Synthe était détruit par les flammes.

Ce camps avait été construit en réaction à l'afflux de réfugiés à Grande Synthe grâce à la volonté de son maire Damien Carême, écologiste français. Dès le début ce camps s'était voulu respectueux des normes d'accueils des personnes réfugiées répondant aux normes internationales, permettant à tous malgré l'exil et la précarité, une vie digne. Hier ce camps a été détruit par un incendie. Du fait notamment de sa sur-occupation, les conditions de vie s'y étaient dégradées. 1500 hommes, femmes et enfants y résidaient, pour une capacité d'accueil de 700 personnes. On ne peut que déplorer le désengagement des pouvoirs publics face à ce phénomène, laissant des situations de précarité extrême se mettre en place. Il est facile de faire le parallèle avec l'attitude l'Union européenne qui laisse l'Italie et la Grèce porter seules le poids de la crise migratoire, et délègue à des États tiers le contrôle de nos frontières (la Turquie ou les pays des Balkans, et peut être bientôt la Lybie). Je ne peux que déplorer cette situation mortifère et plaide de mes vœux pour l'instauration de visas humanitaires et pour une vraie politique d'asile européenne respectueuse des droits humains.
http://www.lemonde.fr/…/a-grande-synthe-un-maire-combattif-…

Je vous invite vivement à rejoindre l'initiative du collectif Humans Welcome, un collectif de citoyens belges qui a décidé de sensibiliser l’opinion publique au travers d'une action symbolique: une course depuis la Grèce à la Belgique symbolisant le chemin parcouru par les personnes en exil. Grèce, Macédoine, Serbie, Hongrie, Autriche, Allemagne, Belgique ! 15 coureurs se relayeront pour parcourir les 3000km de ce long chemin emprunté par des milliers d’hommes et de femmes. Cette action s’inscrit dans la volonté de créer une conscience commune en partant du camps de réfugiés de Moria (Grèce) pour rejoindre le Parlement Européen, à Bruxelles et en apportant à nos dirigeants européens un message des réfugiés rencontrés sur le chemin.
Je vous invite chaleureusement à les rejoindre ce dimanche à 11h pour parcourir les derniers kilomètres avec eux https://www.facebook.com/events/1743991469263423/ ou pour se rassembler sur la Place du Luxembourg https://www.facebook.com/events/1918538385096885/.

Close