Hongrie : mais de quoi avez-vous peur, M. Orban ?

Hongrie : mais de quoi avez-vous peur, M. Orban ?

Hongrie : mais de quoi avez-vous peur, M. Orban ?

Le premier ministre hongrois Viktor Orban assistait hier à la session plénière du Parlement européen où les eurodéputés discutaient de la situation en Hongrie. 

Depuis plusieurs années, le gouvernement hongrois et son Premier ministre ont pris un virage autoritaire et de moins en moins démocratique. Je vous ai déjà parlé des attaques contre les personnes réfugiées, le gouvernement venant de passer une loi permettant qu'elles soient systématiquement emprisonnés sans que leur demande d'asile puisse être étudiée. Mais ce n'est pas tout, les ONG et la société civile font également l'objet d'attaques frontales de la part du gouvernement, mettant en péril leur indépendance et leurs sources de financement. De nombreuses lois restreignant la séparation des pouvoirs, affaiblissant notamment le pouvoir judiciaire, ont également été adoptées. Dernier fait en date, c'est l'Université Centrale Européenne (#IStandwithCEU) qui fait maintenant l'objet de menaces de fermeture du fait de son financement en partie venant de fonds étrangers.

Sa présence au Parlement européen fut pour moi l'occasion de l'interpeller directement : de qui, de quoi a-t-il peur, lorsqu'il jouit d'une majorité aussi écrasante en son Parlement? Un dirigeant qui jouit de la confiance de son peuple ne devrait rien avoir à craindre.

Vous pouvez revoir ci-dessous mon interpellation:

Photo: © European Union 2017 - European Parliament

Close