La Chine fait son shopping à Bruxelles

La Chine fait son shopping à Bruxelles

Le sommet UE-Chine à Bruxelles qui eut lieu à Bruxelles le 6 octobre dernier, fut l'occasion de traiter en profondeur la question de la dévaluation du Yuan. A cette occasion, j'ai été interviewé par BFM TV.

 

BFMTV: A-t-on des chances de se faire entendre par les Chinois si on leur dit "arrêtez de sous-évaluer votre monnaie"?Ph. Lamberts: S'adresser comme ça à la Chine, ça équivaut à souffler contre le vent.

BFMTV: Faudrait-il taper du poing sur la table?

Ph. Lamberts: Surtout pas! Il faut ouvrir un dialogue plutôt sur le thème du partenariat et de l'intérêt commun, et non sur une logique de confrontation. Ca c'est un dialogue qui a une chance d'être entendu. Ce n'est qu'en entrant dans une démarche de partenariat d'égal à égal qu'on a une chance d'être entendu. Sur les questions monétaires tout particulièrement, discrétion vaut mieux que grandes déclarations dans les journaux. Si on souhaite réellement avoir un dialogue adulte avec la Chine, il doit se passer en coulisses.

Pour visionner la vidéo de l'interview

http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/la-chine-fait-son-shopping-en-europe-507730/

http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/la-chine-fait-son-shopping-en-europe-507730 http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/la-chine-fait-son-shopping-en-europe-507730 

Bureau De Philippe Lamberts

Articles similaires

Close