La Commission s'engage à étudier l'opportunité d'une séparation bancaire

La Commission s'engage à étudier l'opportunité d'une séparation bancaire

La Commission s’engage à étudier l’opportunité d’une séparation bancaire

Le Commissaire européenne au Marché intérieur, Michel Barnier, a annoncé ce mardi son intention d'établir une Commission de haut niveau chargée d'étudier de nouvelles pistes en matière de régulation bancaire, y compris la séparation des métiers bancaires.

Retrouvez ici mon intervention juste après l'audition de Michel Barnier en Commission ECON :

COMMUNIQUE DE PRESSE : Le groupe des Verts européens accueille favorablement cette annonce et invite la Commission européenne à adopter au plus vite de nouvelles propositions législatives allant au-delà du champ d'application de la directive fonds propres (CRD) en cours de révision.

Philippe Lamberts, Député européen Ecolo et co-président du Parti vert européen, note:

"Nous appuyons vigoureusement la volonté affichée par la Commission d'étudier les modalités d'une séparation stricte entre les activités de banques de détail et de banques d’investissement. Il s'agit en effet d'une condition sine qua non pour éviter à l'avenir de nouvelles crises bancaires. En l'absence d'une telle mesure, les banques continueront à répercuter  une bonne partie des pertes boursières générées par leur division "banque d'investissement" sur leur division " banque de détail", en limitant leurs prêts aux ménages et aux entreprises.  Il est en outre urgent  de mettre un terme aux garanties d’Etat implicites dont bénéficient les activités de marché des banques.

Jusqu'à présent, seule la commission bancaire britannique a pris des mesures fortes dans ce sens, en proposant d'introduire un cloisonnement des activités de banque de détail à l'intérieur des grandes banques universelles. La Commission européenne doit s'inspirer de l'exemple britannique, en explorant des dispositions similaires qui garantiront une étanchéité optimale entre les activités de banque de détail - qui ont une réelle utilité sociale - et les activités de banque d'investissement, qui se résument essentiellement à des opérations purement spéculatives".

Articles similaires

Close