Les Verts saluent Horizon 2020, mais restent vigilants par rapport au risque du «green washing»

Les Verts au Parlement européen saluent la proposition de la Commission relative à un nouveau cadre pour la Recherche et l’Innovation pour 2014-2020, en particulier l’augmentation du budget et son caractère apparemment plus vert ainsi que la tentative de simplification administrative. Les Verts saluent en particulier les augmentations budgétaires dans les domaines de l’énergie, du changement climatique et de l’efficacité d’utilisation des ressources ainsi que l’accent mis sur les défis sociétaux.

Suite à l’adoption de ce paquet de propositions, je me suis exprimé:

«Pour que Horizon 2020 soit un instrument qui permette aux Européens de sortir plus forts de la crise, il faut qu’il permette à l’Europe de devenir un leader mondial dans la réponse aux défis du 21ème siècle. Livrer les solutions les plus efficaces en termes d’énergie et de ressources et qui permettent une vie décente pour tous endéans les limites physiques de la planète, est le moyen le plus sûr d’assurer la pertinence et la compétitivité de l’Europe. Cela nécessite de l’innovation, dans le domaine de la technologie, certes, mais aussi dans le domaine social ainsi qu’en termes de « business models ».

Les objectifs d’Horizon 2020 doivent de plus être intégrés dans chaque élément du budget et des politiques de l’UE, et donc  être mis plus clairement en évidence dans les recommandations par pays formulées par la Commission dans le cadre du semestre européen.

La gouvernance d’Horizon 2020 nécessite également des améliorations. La simplification des règles de participation doit servir l’intérêt de tous les acteurs concernés, en particulier les ONG, les PME ainsi que les plus petits organismes de recherche. Les fonds doivent aller à ceux qui en ont le plus besoin, en évitant de subventionner les plus grands acteurs à travers de partenariats public-privé mal définis. Nous restons néanmoins préoccupés par le risque que les programmes de l’UE subventionnent des technologies du passé, telles que l’énergie nucléaire, la capture et le stockage du carbone ou encore des programmes militaires. Tant  que les politiques de défense restent l’apanage des Etats, ces programmes devraient rester entièrement financés par les budgets nationaux. »

Enfin, les Verts au PE proposent d’améliorer les moyens d’accès aux données et la gestion des droits de propriété intellectuelle, afin de s’assurer que les investissements publics génèrent de manière plus efficace un retour pour les citoyens et la société dans son ensemble.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>