L'Europe a-t-elle besoin de la Chine?

L'Europe a-t-elle besoin de la Chine?

L’Europe a-t-elle besoin de la Chine?

L'Europe a-t-elle besoin de la Chine, ou la Chine a-t-elle besoin de l'Europe? Telle est la question dont nous avons débattu sur le plateau de BFM TV, le 20 September 2012.

Pour ma part, j'ai répondu aux éléments suivants:

- Dans quelle mesure la crise de la zone euro représente-t-elle une menace pour la croissance économique de la Chine?

Avant d'être un problème pour la Chine, l'incapacité de l'Europe à élaborer une stratégie de sortie de crise crédible est un problème pour les Européens eux-mêmes. Ce qui est certain aujourd'hui, c'est que la Chine n'a aucune intérêt ni à voir l'Europe s'enfoncer de plus en plus en loin dans la crise et ni à maintenir une dépendance démesurée vis-à-vis des Etats Unis. (....). Tant que l'UE ne fera pas le choix de l'intégration politique, la Chine ne viendra pas à notre secours.

- Ne sommes-nous pas sur la voie d'une intégration plus politique plus forte (cfr les propositions récentes de la Commission européenne en matière d'union bancaire et les signaux de l'Allemagne en faveur d'une intégration renforcée) ?

Oui et non. Je constate que l'Allemagne souhaite plus d'intégration "quand ça l'arrange" et que les règles de discipline sont surtout en vigueur quand elles s'appliquent aux autres. En matière bancaire par exemple, l'Allemagne est réticente à laisser la Commission s'immiscer dans ses affaires.

J'ai également insisté sur la valeur de notre modèle sociale, et sur notre capacité à le préserver, si nous nous en donnons les moyens en termes d'innovation par exemple. Enfin, parmi les autres sujets abordés, je souligne la difficulté des Européens à penser long-terme (au contraire de la Chine).

Vous pouvez visionner ci-dessous l'ensemble du débat:

Articles similaires

Close