L’Europe: grand marché ou grand projet?

Les 22, 23 et 24 août dernier, les Verts français (EELV) se sont réunis à Marseille à l’occasion de leurs « Journées d’été » annuelles. L’occasion de débattre à bâtons rompus du futur de l’Europe, à quelques mois à peine des élections européennes.

Je suis intervenu dans plusieurs ateliers et lors de la plénière dédiée aux enjeux européens. Ce fut l’occasion pour moi de rappeler que ce n’est qu’en agissant ensemble que les Européens pourront relever le défi de ce siècle, c’est à dire désarmer les bombes à retardement que constituent les inégalités sociales croissantes et notre empreinte écologique excessive. Mais plus d’intégration Européenne ne peut aller sans un changement de cap politique radical et sans une refondation démocratique. Et qui mieux que les Verts peut incarner ce changement?

Un exemple : la régulation de la finance! C’est par l’Europe que la transparence comptable, indispensable à la lutte contre la fraude fiscale, et la limitation des bonus ont été imposés. Mais au sein des institutions européennes, c’est le Parlement qui a arraché au Conseil ces mesures. Et au sein du Parlement, ce sont les Verts qui ont impulsé le mouvement sans jamais lâcher l’os.

Retrouvez mon intervention en séance plénière du samedi 24 août:

Pour une re-transmission intégrale de la séance: http://www.dailymotion.com/EuropeEcologie#video=x13m2i3

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>