Produits d’investissement: les Eurodéputés votent en faveur d’un label d’investissement durable et d’une meilleure information des consommateurs

Produits d’investissement: les Eurodéputés votent en faveur d’un label d’investissement durable et d’une meilleure information des consommateurs

Produits d’investissement: les Eurodéputés votent en faveur d’un label d’investissement durable et d’une meilleure information des consommateurs

Le parlement européen a adopté aujourd’hui une nouvelle législation qui rendra désormais obligatoire la publication d’informations clés pour les produits d’investissement de détail (par exemple : OPCVM,  produits d’assurance vie, fonds de pension privés, obligations de sociétés, produits structurés, etc.) qui sont offerts aux petits investisseurs.

À l’issue du vote, je me suis exprimé:

« L’adoption de ces nouvelles règles de transparence sont cruciales car elles permettront aux investisseurs privés de comprendre et de comparer plus facilement des produits financiers souvent très complexes et sources de conflits d'intérêt potentiels. Plus précisément, le document d'informations prévu par la nouvelle législation devra rendre public les risques, opportunités et coûts liés aux  produits financiers concernés, de sorte que les consommateurs seront mieux à même d'évaluer les gains et les pertes potentiels. Les coûts d'investissement, de sous-traitance et de suivi feront également partie intégrante des informations exigées. En outre, une évaluation annuelle - comparant le rendement du produit concerné à celui d'autres produits similaires – sera proposée.

Enfin, les Verts européens ont été particulièrement décisifs concernant les deux points suivants de la nouvelle législation. Tout d’abord, les autorités européennes de supervision auront désormais les moyens de retirer des marchés financiers tout produit mettant en péril la stabilité financière ou la protection des investisseurs. Deuxièmement, les Verts ont obtenu de la part des autres groupes politiques leur soutien en faveur de la création d’un label d’investissement durable. Ce dernier fixera les critères de base établissant le caractère ‘durable’ ou non d’un produit, ce qui devrait permettre à l’avenir aux consommateurs de s'assurer qu'ils investissent bien dans des produits durables ou éthiques. Une telle disposition rendra également plus difficile l'éco-blanchissement (le "greenwashing") sur le marché des placements. Le Conseil ayant déjà adopté une position sur le sujet, nous espérons maintenant que les négociations pourront être conclues rapidement de manière ambitieuse

Articles similaires

Close