« S’attaquer au tabou de la souveraineté fiscale des Etats »

Dans sa dernière intervention en séance plénière, Philippe critique les différentes politiques de rigueur mises en place en Europe.

Non seulement cela ne garantit pas une sortie de crise, mais en plus, cela équivaut à stopper les investissements nécessaires pour le futur. Il faudra bien pourtant trouver de nouvelles recettes, notamment en taxant les banques, et s’attaquer au « tabou de la souveraineté fiscale ».

Bureau de Philippe Lamberts

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>