Secteur bancaire: too big to fail is too dangerous to exist

Secteur bancaire: too big to fail is too dangerous to exist

Secteur bancaire: too big to fail is too dangerous to exist

Le jeudi 15 décembre dernier en session plénière de Strasbourg, je me suis prononcé contre la domination de certaines institutions bancaires, dont la chute entraînerait celle du secteur tout entier. Aujourd'hui, les banques représentent une des plus grandes menaces pour le bon fonctionnement du marché intérieur. Certaines institutions bancaires ont atteint une taille qui leur procure un pouvoir de marché - mais aussi un pouvoir politique - totalement démesuré. Les institutions bancaires d'une telle taille ne devraient tout simplement pas exister - too big to fail, is too dangerous to exist.

Il est notable que l'on ait des réticences à voir la Banque Centrale Européenne aider les Etats en difficulté mais que l'on n'ait aucun problème à la laisser porter secours aux banques. Ceci révèle clairement un biais idéologique selon lequel les seuls acteurs dignes de confiance sont les acteurs privés, par opposition aux Etats et autres institutions publiques.

 

Close