Taxe européenne sur les transactions financières: la pression monte

Taxe européenne sur les transactions financières: la pression monte

Le Parlement européen a réitéré sa demande concernant l’introduction d’une taxe sur les transactions financières (TTF), dans le cadre d'un rapport sur les mécanismes de financement innovant à l'échelon européen. Les Verts appellent depuis longtemps à la mise en place d'une telle taxe et ont donc accueilli favorablement l'adoption de ce rapport.
Le Parlement européen a maintenu une pression constante pour l’introduction d’une taxe sur les transactions financières à un niveau européen. Le but ultime est d’introduire cette taxe au niveau mondial, mais il y a de réels avantages pour l’Europe de prendre les devants dans ce domaine. Les membres du Parlement ont recommandé aujourd'hui à la Commission d’avancer vers cet objectif.

Les Verts soutiennent depuis longtemps que l’introduction d’une TTF limiterait non seulement les effets nocifs de la spéculation, mais pourrait être une source non-négligeable de revenus, à l’heure où les finances des Etats membres sont sous la contrainte. Une taxe sur les transactions financières est également juste et soutenable d'un point de vue social. Enfin, une TTF serait un moyen de limiter les risques systémiques liés au trading technique basé sur des données de haute fréquence. Il est grand temps pour la Commission et les Etats membres d'arrêter de faire du surplace.

Articles similaires

Close