Agriculture durable

Longtemps méprisée des hautes sphères politiques, l’agriculture regagne progressivement le rang qu’elle mérite dans le débat public. Au carrefour des crises auxquelles nous sommes confrontés, à la base de l’un de nos besoins les plus fondamentaux, l’agriculture est au coeur de la transition écologique de notre société. Avec 30% de pertes le long de la chaine alimentaire, un secteur qui est responsable de 30% d’émissions de gaz à effet de serre (au niveau mondial) et près d’un milliard d’être humains qui souffrent de la faim, notre modèle agricole à largement montré son incapacité à relever les défis de notre temps. C’est pour cette raison que le débat actuellement en cours sur la réforme de la politique agricole commune, revêt une importance cruciale. Il offre une opportunité unique de redéfinir les priorités de l’agriculture européenne, d’engager la transition vers des méthodes de production durable et surtout de remettre à l’ordre du jour le rôle primordial joué par les agriculteurs en Europe. Non seulement en tant que gestionnaires d’une grande partie de nos ressources naturelles mais également en tant que vecteurs de cohésion sociale dans les zones rurales, aujourd’hui menacées par le dépeuplement et la misère.
Tout un programme donc pour que « agriculture » et « environnement » ne fasse plus qu’un et que chaque consommateur prenne pleinement conscience de la portée de ses choix.