Régulation financière

La crise financière de 2008 – la plus grave depuis la Grande Dépression – a révélé combien les banques, les fonds spéculatifs et autres acteurs financiers sont générateurs de risques systémiques, dont les conséquences économiques et sociales sont désastreuses. En réaction, la Commission européenne a déposé auprès du Conseil et du Parlement européen des actes législatifs visant à renforcer l’encadrement des marchés financiers ainsi que le contrôle des activités bancaires. Leur portée est néanmoins souvent très limitée, compte tenu du lobbying intense exercé par le secteur financier sur la Commission.
Disposant d’un pouvoir co-décisionnel dans ces matières, le Parlement européen a néanmoins la possibilité de jouer un rôle décisif dans le renforcement de la réglementation financière. C’est en tout cas l’objectif poursuivit par le groupe des Verts européens dans le cadre de la commission ECON.
L’énorme destruction de valeur engendrée par les excès de la finance témoignent en effet de la nécessité de mettre fin aux bonus pousse-au-crime, d’encadrer les fonds spéculatifs, de séparer les métiers bancaires, ou encore d’éradiquer la spéculation sur les dettes des Etats.

Barroso chez Goldman Sachs: il faut réformer d’urgence les règles de la Commission

Mis en avant

Bruxelles, le 11 juillet 2016 L’annonce est tombée vendredi dernier: José Manuel Barroso, qui a présidé la Commission européenne durant 10 ans entre 2004 et 2014, a été recruté par la banque  Goldman Sachs…

Directive droits des actionnaires: enfin une victoire pour la transparence fiscale et la gouvernance des entreprises!

Mis en avant

Strasbourg, le 8 juillet 2015 Le Parlement européen vient d’adopter le rapport Cofferati sur l’engagement à long terme des actionnaires. Pendant le travail parlementaire, les écologistes avaient décidé d’utiliser cette opportunité législative pour introduire des amendements permettant de lutter…