Austérité aveugle à la Deutsche Bank : les bonus chutent... à deux milliards d’euros

Austérité aveugle à la Deutsche Bank : les bonus chutent… à deux milliards d’euros

C’est un cauchemar éveillé que le géant bancaire allemand vit depuis dix ans : procédures judiciaires en cascade, cours de Bourse en berne, errements stratégiques... les mauvaises nouvelles se succèdent de manière implacable et sans temps mort.

Fin 2018, la Deutsche Bank avait d’ailleurs dû subir une énième perquisition de son siège à Francfort, cette fois dans le cadre d’une enquête pour blanchiment d’argent déclenchée par les révélations des « Panama Papers ».

Et voilà que pour la nouvelle année, les traders de la première banque allemande ont appris que leurs étrennes seraient probablement rabotées de plus de 10%. Dans les luxueuses chaumières de la banlieue francfortoise, les larmes ont dû couler à flots ces derniers jours : l’enveloppe bonus passera ainsi de 2,2 milliards à un peu moins de... 2 milliards d’euros !

Et comment va-t-on payer la facture d’hélicoptère maintenant pour se rendre au boulot ? Certains craignent en tout cas le début d’un mouvement de gilets bleus dans Land de Hesse qui pourrait bien s’étendre jusqu’à la City de Londres ! Vu le caractère multirécidiviste des banquiers francfortois, les actes d’incivismes risquent d’exploser dans les jours à venir.

Plus sérieusement, ce niveau de rémunérations variables totalement disproportionné et injustifiable (d'autant plus que la Deutsche Bank présente actuellement de très mauvais résultats financiers) s’explique par la volonté de la direction d’empêcher ses gourmands traders de partir à la concurrence. Comme le notait le journal Le Monde en avril passé : « Depuis plusieurs années, la DB perd des parts de marché dans ce secteur, alors qu’elle continue de vouloir y jouer un rôle ».

L’exemple de la Deutsche démontre à nouveau combien il est indispensable d’adopter au niveau européen des règles en matière de rémunération beaucoup plus strictes dans le secteur financier. Malheureusement, comme je l’expliquais dans mon post du 4 décembre dernier (à retrouver ici https://www.facebook.com/philippelambertseurope/posts/1297988790342674), l’accord intervenu concernant la révision du paquet bancaire ne va pas du tout dans la bonne direction à ce sujet. Pire, il semble même qu’une faille juridique inclue dans le nouveau texte légal puisse être utilisée par les grandes banques européennes pour contourner les règles en matière de limitation des bonus.

Source: Bloomberg, ‎08‎ ‎January‎ ‎2019‎, "Deutsche Bank to Slash Bonus Pool by About 10%", https://www.bloomberg.com

Pour tout savoir sur votre banque, il suffit d'un clic: http://pechesbancaires.eu/

Close