Glyphosate: non à la prolongation !

Glyphosate: non à la prolongation !

Glyphosate: non à la prolongation !

Bruxelles, le 29 février 2016

Connaissez-vous le glyphosate ? C'est la substance active de l'herbicide le plus répandu dans le monde, le Roundup de Monsanto. Son emploi justifie la commercialisation par le même Monsanto de semences OGM... résistantes au Roundup. Or, cette substance a été déclarée "cancérogène probable" par le CIRC (l'agence de l'Organisation Mondiale de la Santé spécialisée sur le cancer) et présente en outre de nombreux risques pour l'environnement. La licence d'utilisation de cette substance arrive à échéance au mois de juin 2016 ce qui offrirait, en toute logique, l'occasion parfaite à la Commission européenne de ne pas ré-autoriser l'utilisation du glyphosate.

Or, il semblerait que la Commission européenne préfère défier le sens commun en proposant une extension de cette licence d'utilisation jusqu'en 2031. Pour le groupe des Verts au Parlement européen, c'est un scandale absolu. La responsabilité des pouvoirs publics (Commission Européenne et gouvernements des Etats-Membres) est de défendre l'intérêt général – ici la santé et l'environnement – et non les intérêts d'une seule multinationale, Monsanto.

Nous lançons donc aujourd'hui une campagne européenne pour faire pression sur les experts nationaux chargés de se prononcer sur la question lors d'une réunion technique les 7 et 8 mars prochains. Aidez-nous en relayant ce message le plus largement possible et ainsi exposer au grand jour le scandale qui se prépare. Mettons ensemble la pression sur Willy Borsus, ministre fédéral de l'Agriculture et responsable du dossier au niveau belge. Si nos dirigeants sentent la pression publique, ils hésiteront peut-être à payer le prix politique de leur éventuelle complicité avec Monsanto!

Mise à jour du 8 mars 2016: la Commission européenne a annoncé le report du vote sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate; un signe encourageant qui montre que la mobilisation paie. Continuons le combat ! Ma collègue Michèle Rivasi a réagi à cette nouvelle ici.

Retrouvez  ci-après 7 raisons d'interdire le glyphosate: http://bit.ly/1TIwxYT

Image à la une: pixabay.com

Articles similaires

Close