Glyphosate: vote en demi-teinte du Parlement européen

Glyphosate: vote en demi-teinte du Parlement européen

Glyphosate: vote en demi-teinte du Parlement européen

Mercredi 13 avril 2016

Il y a quelques semaines, je vous annonçais ici une bonne nouvelle dans le processus décisionnel de l'extension (ou non) de la licence d'utilisation du glyphosate (pour rappel c'est la substance active du Roundup de Monsanto, récemment classée cancérogène probable par l'OMS).

La Commission Environnement et Santé Publique du Parlement européen s'était en effet exprimée contre la ré-autorisation du glyphosate pour 15 ans. Cette décision n'avait pas de valeur contraignante mais elle indiquait clairement une orientation positive de la part du Parlement européen et surtout, elle répondait à la mobilisation citoyenne massive pour interdire cette substance.

Aujourd'hui, en session plénière, au lieu de confirmer cette orientation et de défendre les intérêts des citoyens européens, le Parlement a proposé de prolonger l'autorisation du glyphosate pour une durée maximale de 7 ans. Toutefois, pour se consoler, on notera entre autres que le Parlement propose d'interdire l'utilisation du glyphosate par les particuliers et à proximité des parcs publics et des écoles, et qu'il appelle la Commission et l'agence européenne pour la sécurité alimentaire (l'EFSA) à publier toutes les informations et données scientifiques dont elles disposent sur cette substance. Malgré ces éléments positifs, cette décision, qui reste symbolique, n'en est pas moins particulièrement décevante.

La mobilisation remarquable dont vous avez fait preuve ces dernières semaines et les preuves scientifiques sur la dangerosité du glyphosate m'avaient donné l'espoir que les Eurodéputés se saisiraient de cette opportunité pour s'exprimer clairement contre cette substance, et contre tout ce qu'elle représente, en l'occurrence un modèle agricole industriel dont nous devons nous défaire.

En fin de processus, la décision formelle reviendra aux gouvernements nationaux (vers la mi-mai). En la matière, la Belgique– représentée par le Ministre Willy Borsus – fait partie des mauvaises élèves en soutenant la ré-autorisation du glyphosate pour 15 ans. La bataille n'est donc pas encore terminée; à nous tous à présent de mettre nos gouvernements sous pression pour remporter la dernière manche.

Retrouvez ici le communiqué de presse du Groupe des Verts à l'issue du vote: http://www.greens-efa.eu/fr/glyphosate-15428.html

Articles similaires

Close